Les 11 meilleurs thés et tisanes pour la digestion

 

Les maux d’estomac sont un problème de santé dont souffrent des millions de Français. Outre la douleur, ils peuvent entraîner de nombreux effets secondaires qui vous empêchent de faire face à la journée à venir.

Heureusement, la plupart des problèmes digestifs mineurs sont faciles à traiter de manière savoureuse. En effet, de nombreuses études scientifiques soutiennent l’utilisation de certaines variétés de thés et de certaines tisanes pour améliorer la digestion.

Que vous souffriez de crampes et de ballonnements ou que vous souhaitiez simplement améliorer votre digestion, cet article va vous aider. Découvrez les meilleurs thés et tisanes pour la digestion et commencez une vie plus saine dès aujourd’hui.


1. Thé vert

thé vert 1

Le thé vert contient des catéchines telles que l’EGCG (gallate d’épigallocatéchine) qui peuvent aider à stimuler le système digestif. Les catéchines sont des composés phytochimiques de la famille des flavonoïdes.

Ces catéchines offrent des propriétés anti-inflammatoires qui aident à réduire l’inflammation dans l’estomac, réduisant ainsi les crampes d’estomac.

Selon une étude menée en 2004, les catéchines telles que l’EGCG peuvent également aider à traiter les cas de colite, une maladie provoquée par une inflammation qui affecte la digestion.

Le thé vert est également connu comme une aide à la perte de poids populaire. Il peut être trouvé dans les boissons diététiques et est également vendu comme complément alimentaire.

Les catéchines et les antioxydants contenus dans le thé vert aident à stimuler le métabolisme afin qu’il consomme plus rapidement les calories.

Si vous souhaitez améliorer votre digestion tout en bénéficiant d’un coup de pouce pour perdre du poids, buvez quelques tasses de thé vert chaque jour.

Préparation

La préparation du thé vert varie considérablement selon les variétés. Si vous utilisez des sachets de thé vert, suivez les instructions indiquées sur l’emballage.

Si vous utilisez des feuilles en vrac, suivez ces recommandations générales :

  1. Chauffez 150 ml d’eau entre 80 et 85 °C
  2. Ajoutez 2 grammes de feuilles de thé
  3. Laissez infuser pendant 3 à 5 minutes
  4. Retirez les feuilles de thé et ajoutez une note de miel pour augmenter les propriétés apaisantes.

2. Thé noir

thé noir

En médecine traditionnelle chinoise, le thé noir est réputé pour ses bienfaits sur la santé intestinale depuis des siècles.

Plus récemment, la médecine moderne a confirmé ces propriétés bénéfiques. Une étude publiée en 2018 a révélé que la consommation de thé noir peut aider à renforcer la santé digestive.

Le thé contient des polyphénols, des composés végétaux qui aident à stimuler les populations de bactéries intestinales saines. Ces bactéries saines sont vitales non seulement pour la santé digestive, mais également pour le système immunitaire.

Pour des avantages supplémentaires, essayez le thé noir Earl Grey, qui contient de la bergamote et contribue à renforcer le système immunitaire.

Préparation

  1. Utilisez deux à trois grammes de thé noir en vrac pour 250 ml d’eau
  2. Chauffez l’eau à une température comprise entre 93 et 100 °C
  3. Infusez les feuilles de thé pendant 3 à 5 minutes. Plus le thé trempe longtemps, plus il aura de goût.
  4. Ajoutez un bâton de cannelle pour donner du goût et renforcer les propriétés anti-inflammatoires du thé noir.

3. Thé oolong

thé oolong

Le thé oolong est fabriqué à partir des feuilles du théier Camellia sinensis mais n’est que semi-oxydé.

Ce thé possède des qualités antiseptiques qui aident à lutter contre les bactéries pouvant causer des maux d’estomac. Le thé a également un pH basique, ce qui aide à réduire les symptômes de reflux acide.

Le thé oolong est également une boisson diététique bien connue pour perdre du poids. Boire ce thé aide à accélérer le métabolisme et à favoriser la combustion des graisses, selon une étude publiée en 2001.

Ce thé digestif peut aider l’estomac et les intestins à décomposer les aliments gras après un repas copieux. Sirotez une tasse de thé oolong après le repas si vos maux d’estomac ont tendance à survenir après avoir mangé.

Préparation

Nous vous recommandons d’utiliser du thé oolong en vrac plutôt que des sachets de thé. Le thé en vrac contient les feuilles entières et libère plus de goût et de propriétés bénéfiques lors de l’infusion.

  1. Dosez 3 grammes ou 2 cuillerées à café de thé oolong en vrac pour 250 ml d’eau.
  2. Le thé oolong se prépare mieux avec de l’eau chaude et non de l’eau bouillante. Essayez de chauffer l’eau entre 93 et 96 °C.
  3. Si vous n’avez pas de théière à température contrôlée, faites bouillir de l’eau sur la cuisinière. Retirez du feu et laissez refroidir l’eau pendant une minute avant d’ajouter les feuilles de thé.
  4. Les feuilles de thé oolong doivent être infusées pendant 2 à 3 minutes. Les feuilles de haute qualité peuvent être infusées plusieurs fois. En général, les mêmes feuilles de thé oolong peuvent être utilisées 3 à 5 fois.

4. Thé chai

thé chai

Le chai est un thé qui tire ses racines de la médecine indienne traditionnelle connue sous le nom d’Ayurveda. Il est utilisé depuis des milliers d’années pour traiter une multitude de maux, y compris les troubles digestifs.

Le chai est fabriqué à partir d’une variété d’épices, dont le gingembre, le clou de girofle, la cannelle, la cardamome et le poivre. Il est généralement mélangé avec des thés noirs indiens et un filet de lait entier. Pour une version sans caféine, le thé noir peut être remplacé par du thé rooibos.

Le poivre noir dans le thé chai aide à produire de l’acide chlorhydrique, une substance qui facilite la digestion des protéines.

De plus, il a été démontré que la cannelle réduit les nausées et prévient la diarrhée en apaisant les muqueuses gastriques, selon une étude publiée en 2014.

Préparation

Le chai est facile à préparer à la maison. Vous pouvez préparer le chai avec un sachet de thé prêt à l’emploi ou de manière traditionnelle en broyant les épices à la main pour assurer une saveur et une fraîcheur de haute qualité.

  1. Utilisez un moulin à épices pour broyer en une poudre fine 1 morceau de gingembre fraîchement coupé, 4 grains de poivre noir, 8 clous de girofle et 8 gousses de cardamome verte.
  2. Ajoutez les épices moulues, 500 ml de lait et 500 ml d’eau dans une grande casserole. Portez le mélange à ébullition.
  3. Une fois que l’eau bout, ajoutez 4 cuillères à café de thé noir en vrac (ou 4 sachets de thé noir).
  4. Retirez la casserole du feu et placez un couvercle sur le dessus.
  5. Laissez le mélange infuser pendant 10 minutes.
  6. Filtrez les feuilles de thé et les gros morceaux d’épices à l’aide d’une passoire fine.
  7. Ajoutez un édulcorant si vous le souhaitez et servez.

5. Thé pu-erh

thé pu-erh

Le thé pu-erh est un autre thé bénéfique pour le tube digestif. Ce thé est post-oxydé, ce qui signifie qu’il subit un processus d’oxydation une fois les feuilles séchées.

Le thé pu-erh est oxydé à l’aide d’une méthode spéciale consistant à faire tremper les feuilles séchées dans des chiffons humides dans un environnement chaud.

Cela favorise la production de micro-bactéries saines qui fermentent les feuilles. Ces bactéries saines produisent du thé capable de réduire l’inflammation et de soulager les douleurs à l’estomac.

Il possède également des propriétés antibactériennes qui aident à prévenir les maladies pouvant causer des problèmes d’estomac, selon une étude menée en 2016.

Préparation

La préparation du thé pu-erh commence par un découpage d’une partie du thé compressé. Ceci se fait à l’aide d’un couteau à pu-erh, analogue à un couteau à huître, qui permet d’en prélever la bonne quantité sans casser les feuilles.

Le pu-erh est généralement servi selon la méthode du “gong fu cha”, dans une théière en argile appelée “yixing“, ou bien dans un gaiwan.

  1. Réchauffez la théière avec de l’eau bouillante. Utilisez un filtre suffisamment grand pour permettre aux feuilles de s’épanouir lors de l’infusion.
  2. Placez 2,5 grammes de thé pu-erh dans le fond de la théière par tasse de 125 ml.
  3. Versez une eau à 95°C sur les feuilles et laissez infuser de 3 à 5 minutes.

6. Tisane au gingembre

tisane gingembre

La tisane de racine de gingembre est utilisée depuis longtemps pour traiter les affections digestives, notamment les nausées. Le goût épicé du gingembre stimule la production de sucs gastriques et d’enzymes digestives qui aident à décomposer les aliments.

En conséquence, le thé au gingembre peut aider à accélérer le métabolisme et à atténuer les symptômes digestifs tels que ballonnements et crampes d’estomac, selon une étude menée en 1999.

L’avantage le plus puissant du gingembre sur la digestion est sa capacité à minimiser les symptômes de nausée. Des dizaines d’études ont montré que le gingembre aide à inhiber les sensations de nausée en une à six heures.

Les études ont été menées sur des femmes enceintes souffrant de nausées matinales, des patients sous chimiothérapie et des personnes souffrant de mal de mer et de mal des transports.

Préparation

La tisane au gingembre peut être préparée avec du gingembre en poudre, des sachets de tisane ou du gingembre cru. Il est très courant d’utiliser du gingembre cru ou frais, mais les sachets de tisane sont parfaits pour une utilisation en déplacement ou au bureau.

  1. Si vous utilisez du gingembre cru, commencez par le râper en petites lamelles. Essayez d’utiliser environ 1 cuillère à café de gingembre râpé pour 240 ml d’eau. Si vous trouvez que la saveur du gingembre est trop forte, vous pouvez ajouter de l’eau supplémentaire.
  2. Pour libérer les arômes et les composés sains de la tisane au gingembre, utilisez de l’eau bouillante lors de la préparation de la tisane. Portez l’eau à ébullition puis versez la immédiatement dans votre tasse de gingembre râpé.
  3. Laissez le gingembre infuser 10 minutes si vous utilisez du gingembre cru. Si vous utilisez un sachet de tisane, infusez-le pendant le temps recommandé, indiqué sur l’étiquette.
  4. Comme le gingembre peut avoir un goût prononcé, de nombreuses personnes aiment ajouter du sirop de citron, du miel ou du sirop d’érable comme édulcorant pour équilibrer la saveur et contrebalancer les saveurs épicées.

7. Tisane de menthe poivrée

tisane de menthe poivrée

La tisane de menthe poivrée est une boisson populaire pour le traitement de la douleur. Le picotement, l’arôme frais et le goût peuvent aider à soulager la douleur à l’estomac en diminuant l’inflammation.

Cette tisane est particulièrement efficace pour traiter les douleurs d’estomac causées par des ballonnements et un excès de gaz. C’est parce qu’elle contient du menthol et du menthone, des composés qui aident à réduire l’inflammation et à apaiser la muqueuse de l’estomac et des intestins.

En outre, la tisane de menthe poivrée possède des propriétés antibactériennes, qui aident à combattre les mauvaises bactéries qui peuvent vous rendre malade.

La tisane de menthe poivrée peut également aider à soulager les symptômes douloureux causés par le syndrome du côlon irritable (SCI).

Une étude publiée en 2011 a montré que la menthe poivrée agit directement sur les récepteurs de la douleur dans le côlon et le tractus gastro-intestinal. La tisane de menthe poivrée agit directement pour réduire l’inflammation et désactive les fibres détectant la douleur.

Préparation

La tisane de menthe poivrée peut être préparée à l’aide de sachets de tisane, de feuilles séchées en vrac ou de feuilles fraîches de votre jardin.

  1. Préparez les feuilles. Si vous utilisez de la menthe poivrée fraîche, assurez-vous de broyer légèrement les feuilles fraîches pour libérer les arômes. Pour les feuilles séchées en vrac, utilisez un infuseur pour contenir les feuilles. Pour les sachets de tisane, suivez les instructions sur l’étiquette.
  2. Faites bouillir de l’eau. Comme la plupart des tisanes, la tisane de menthe poivrée libère mieux ses composés bénéfiques avec de l’eau chaude plutôt qu’avec de l’eau bouillante. Après avoir porté l’eau à ébullition, laissez-la refroidir pendant une minute ou deux avant de la verser dans votre tasse.
  3. Infusez les feuilles. La tisane de menthe poivrée doit être infusée de 5 à 10 minutes selon les feuilles. Les feuilles fraîches doivent trempées pendant quelques minutes supplémentaires et il est préférable de couvrir votre tasse. Plus l’infusion est longue, plus la saveur se développe.

8. Tisane de réglisse

tisane de réglisse

La tisane de réglisse est célèbre pour traiter la toux. Elle est également utilisée depuis des siècles pour traiter les problèmes de digestion en médecine traditionnelle en Asie.

La racine de réglisse peut aider à prévenir et à traiter les ulcères en augmentant la production de mucine, un composé qui tapisse l’estomac et le protège des excès d’acide gastrique.

La tisane de réglisse contient également des flavonoïdes qui peuvent combattre les bactéries de type H. pylori responsables des ulcères. Ces mêmes composés peuvent aider à combattre les aphtes.

Cette tisane a une saveur amère, semblable à la réglisse noire, et est souvent mélangée à d’autres plantes, notamment la verveine citronnelle, l’actée à grappes noires, et la mélisse.

Il a été démontré que ces mélanges de plantes combattent les coliques grâce à leurs effets carminatifs qui réduisent les spasmes dans les intestins.

Préparation

  1. Utilisez une cuillère à café de racines de réglisse pour 250 ml d’eau
  2. Portez l’eau à ébullition dans une petite casserole et ajoutez les racines de réglisse
  3. Laissez infuser pendant cinq minutes avant de filtrer les racines
  4. Ajoutez une touche de cannelle, de sucre ou de citron pour atténuer la saveur puissante de la tisane si vous le souhaitez.

9. Tisane de camomille

tisane de camomille

La tisane de camomille est appréciée juste avant le coucher. Elle offre des effets sédatifs et calmants naturels qui aident à améliorer le sommeil.

La camomille est également efficace pour apaiser le tube digestif et soulager la douleur. La camomille inhibe la production de pepsine, une enzyme digestive liée au reflux acide.

Le problème se pose lorsque trop de pepsine est produite et atteint l’œsophage. La camomille aide à apprivoiser cette enzyme digestive afin de réduire les symptômes, selon une étude publiée en 2011.

Une étude menée en 2016 a montré que la camomille peut également aider à réduire l’inflammation et à traiter la diarrhée.

La tisane de camomille agit directement sur les muscles irrités et les muqueuses de l’intestin et de l’estomac. Elle agit comme un relaxant, réduisant ainsi les symptômes causés par la diarrhée.

Préparation

La tisane de camomille peut être préparée avec des fleurs fraîches de votre jardin, des fleurs séchées ou un sachet de tisane.

  1. Pour les fleurs de camomille séchées, utilisez 1 grosse cuillère à café pour 250 ml d’eau. Pour les fleurs fraîches, utilisez 3 à 4 cuillères à café pour 250 ml d’eau en fonction de la force d’infusion souhaitée.
  2. Les arômes de la camomille se développent mieux lorsque les fleurs sont infusées dans de l’eau très chaude mais non bouillante. Visez une température comprise entre 90 et 95 °C.
  3. Laissez infuser les fleurs pendant 3 à 5 minutes. Vous pouvez généralement réaliser jusqu’à trois infusions en utilisant les mêmes fleurs ou le même sachet de tisane.
  4. Buvez la tisane telle quelle pour obtenir le profil de saveur le plus naturel. Si vous préférez une saveur encore plus douce, ajoutez une touche de miel ou une tranche de pomme fraîche.

10. Tisane de pissenlit

tisane de pissenlit

La tisane de pissenlit a des propriétés anti-inflammatoires qui réduisent la pression artérielle et soulagent les crampes d’estomac.

Cette tisane augmente la production de sucs gastriques tels que la bile, aidant le corps à décomposer les aliments plus efficacement.

Des études ont également montré que la tisane de pissenlit aide le corps à digérer plus efficacement les glucides complexes et améliore la résistance à l’insuline.

De plus, la tisane de racine de pissenlit aide à renforcer le système immunitaire pour empêcher les bactéries de causer des problèmes de digestion.

Une étude a démontré que cette tisane combattait E. coli et d’autres bactéries intestinales nuisibles tout en augmentant le nombre de globules blancs pour améliorer les défenses de l’organisme.

Préparation

  1. Portez 250 ml d’eau à ébullition
  2. Ajoutez 1 cuillère à café de feuilles de pissenlit ou de racines de pissenlit dans une tasse
  3. Versez l’eau chaude et laissez infuser pendant 5 à 10 minutes
  4. Filtrez les feuilles ou les racines et adoucissez à votre guise avec du miel ou de l’huile de noix de coco.

11. Tisane de séné

Tisane de séné

La tisane de séné est fabriquée à partir de la plante Cassia angustifolia. Elle est populaire en tant que laxatif en vente libre.

Boire cette tisane peut également aider à traiter la constipation et les ballonnements. La tisane de séné contient des sennosides, des composés qui stimulent les contractions dans l’intestin et stimulent les selles.

Préparation

  1. Portez à ébullition 250 ml d’eau
  2. Ajoutez 1 à 2 grammes de feuilles de séné dans une tasse
  3. Versez l’eau et laissez infuser pendant 10 minutes.

Le mot de la fin

Que vous souffriez de douleurs d’estomac, d’ulcères ou de nausées, essayez quelques-unes de ces boissons naturelles pour faciliter la digestion et permettre à votre système digestif de fonctionner à plein rendement.

Non seulement ces remèdes fonctionnent mais ils sont également délicieux.

error: Contenu protégé