Le thé vert peut-il aider en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate ?

Le thé vert peut-il aider en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate ?

 

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), plus communément appelée hypertrophie de la prostate, affecte des millions d’hommes en France. On estime qu’environ 50% des hommes âgés de 51 à 60 ans sont atteints d’HBP. Avec l’âge, ce nombre augmente encore davantage, avec environ 90% des hommes âgés de plus de 80 ans vivant avec une HBP.

En raison de l’emplacement de la prostate, son élargissement peut nuire à la capacité d’un homme à uriner correctement. L’HBP resserre l’urètre et exerce une pression sur la vessie, ce qui entraîne des complications telles que des fuites, une incapacité à uriner et un faible débit d’urine.

Avec le temps, l’HBP peut entraîner une incontinence, des lésions de la vessie et des reins, des infections des voies urinaires et des calculs vésicaux. Ce sont ces complications et ces symptômes qui poussent les hommes à la recherche d’un traitement. Si la prostate ne pressait pas l’urètre et la vessie, l’HBP n’aurait pas besoin de traitement.

Vous pourrez peut-être gérer les symptômes de l’HBP avec des remèdes maison et des traitements naturels, tels que le thé vert. Continuez votre lecture pour en apprendre davantage sur le lien entre le thé vert et l’HBP, ainsi que sur d’autres thés et tisanes pouvant vous aider à gérer vos symptômes.

Le thé vert peut-il aider en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate ?

Le thé vert peut-il aider en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate ?

Le thé vert est considéré comme un “super aliment”. Chargé de nutriments, il est constamment étudié pour ses avantages potentiels pour la santé.

Certains de ces bienfaits comprennent :

  • protection cardiovasculaire
  • protection contre certains types de cancer
  • gestion du cholestérol
  • risque réduit de développer la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Il peut également avoir des effets positifs sur votre prostate. Une étude menée en 2014 a suivi des hommes ayant une hypertrophie bénigne de la prostate connue ou présumée.

L’étude a révélé que les hommes ayant reçu un mélange de 500 mg de thé vert et de thé noir présentaient une amélioration du débit urinaire, une diminution de l’inflammation et une amélioration de la qualité de vie en aussi peu que 6 semaines.

Malgré le peu d’études menées à ce jour sur la relation entre la consommation de thé vert et l’HPB, l’ajout de thé vert à votre alimentation pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé de votre prostate.

Le thé vert a également des propriétés chimioprotectrices connues dans le cas du cancer de la prostate. Le thé vert est donc un excellent choix de boisson santé.


Comment incorporer le thé vert dans votre alimentation ?

Si vous ne voulez pas boire tasse après tasse de thé vert, il existe d’autres moyens de l’inclure dans votre alimentation.

Les possibilités sont infinies. Voici quelques idées pour démarrer :

  • Utilisez du thé vert comme liquide de base pour un smoothie aux fruits.
  • Ajoutez de la poudre de matcha à la vinaigrette ou mélangez-la à du yaourt et garnissez de fruits.
  • Mélangez de la poudre de matcha avec du sel de mer et d’autres assaisonnements pour saupoudrer sur des plats savoureux.

Le thé vert peut-il aider en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate ?

Qu’en est-il des autres types de thé ?

Si le thé vert n’est pas votre tasse de thé, il existe d’autres options. Il est recommandé de réduire votre consommation de caféine si vous souffrez d’HBP, car cela peut vous amener à uriner davantage.

Vous devrez peut-être choisir des thés naturellement sans caféine ou trouver des versions décaféinées.

1. Matcha

Le matcha est un thé vert de la plus haute qualité qui se présente sous forme de poudre. Gardez à l’esprit qu’il contient beaucoup de caféine.

Voici quelques conseils de base pour préparer du matcha :

  1. Tamisez 1 à 2 cuillerées à café de poudre de matcha dans une tasse ou un bol à l’aide d’un tamis à matcha.
  2. Ajoutez lentement 60 ml d’eau chaude pour 1 à 2 cuillerées à café de poudre de matcha. Les arômes du matcha se développent mieux avec une eau à une température élevée mais légèrement en dessous de l’ébullition. Il est également préférable d’utiliser de l’eau filtrée pour préserver le profil aromatique du matcha.
  3. Mélangez la poudre et l’eau à l’aide d’un fouet en bambou. Vous devez fouetter en utilisant un mouvement en zigzag jusqu’à ce que le thé commence à devenir mousseux.

2. Tisane de racine d’ortie

La tisane de racine d’ortie pourrait aussi être un remède naturel pour traiter les troubles de la prostate. Une étude menée en 2015 sur des rats mâles adultes a montré qu’un extrait de racine d’ortie était capable de prévenir certains des effets de l’HBP en six semaines.

Vous pouvez trouver de la racine d’ortie en vrac ou dans des sachets de tisane. Vous pouvez également en consommer sous forme de teinture ou de gélule.

Les effets secondaires peuvent inclure une éruption cutanée, une rétention d’eau et des maux d’estomac. Ne prenez pas de tisane de racine d’ortie si vous souffrez de diabète, d’hypotension artérielle ou de problèmes rénaux.

Vous devriez également éviter de prendre de la racine d’ortie avec :

  • lithium
  • médicaments contre le diabète
  • médicaments contre l’hypertension
  • sédatifs
  • warfarine.

3. Tisane d’hibiscus

La tisane d’hibiscus ne contient pas de caféine et peut améliorer la santé en général. Des études ont montré qu’elle avait des effets positifs sur la pression artérielle et les taux de lipides et peut également avoir des propriétés anticancéreuses.

Elle pourrait également avoir un effet positif sur votre prostate, bien que les études sur les effets de la tisane d’hibiscus sur la prostate aient porté sur le cancer de la prostate, et non sur l’HBP.

Son goût acidulé la rend facile à boire. Vous pouvez utiliser des fleurs d’hibiscus séchées ou fraîches pour faire la tisane. Servez-la chaude ou froide avec du miel et un filet de citron frais.

Notez que la tisane d’hibiscus peut affecter les taux de sucre dans le sang et la pression artérielle, et peut interagir avec le paracétamol.

error: Contenu protégé